Clément Perrier en Interview.

Clément Perrier, Quelqu'un marchait derrière moi.

Clément Perrier, Quelqu'un marchait derrière moi.

L’Interview de Clément Perrier.

 

 

 

Qui/qu’est- ce qui vous a poussé écrire ce type de livre ?

 

 

 

Jeune auteur de deux premiers ouvrages satiriques et décalés "SINKIEMEDEGRE 90 mg, Chroniques Délirantes " et " PETITS CONSEILS PRATIQUES AVANT LA TOUTE PROCHAINE FIN DU MONDE " illustrés par Châpu, j'ai eu l'idée d'écrire un roman policier " Quelqu'un marchait derrière moi " paru aux éditions du Lys Bleu en 2018 sur fond d'intérêts politiques et de grand banditisme.

 

J'ai souhaité transposer les forfaits perpétués par le Gang des Postiches qui sévissait dans les années 1980 en braquant de nombreuses banques (dont je me suis librement inspiré) à 2006 durant la campagne pour les élections présidentielles en France.

 

Imaginant un lien étroit entre le Gouvernement (notamment l'Élysée et le Ministère de l'Intérieur) et les instituts de sondages parisiens, j'ai intégré à mon récit une histoire d'amour impossible entre le personnage principal de mon livre et une jeune femme fatale et sulfureuse aux convictions subversives. Crimes, passions et compromis seront les fils conducteurs de cette fiction tirée de faits réels.

J'ai pris le parti de plonger dans une pesanteur progressive et dans une intrigue pour, à l'instar du héros, qu'il se pose lui aussi des questions et n'en sorte pas indemne. C'était un rêve de gosse d'écrire ce genre d'ouvrage réaliste et sombre situé entre Paris et la Bretagne romantique. J'ai longtemps mûri le scénario et pris beaucoup de notes avant d'en commencer la rédaction. L'écriture de ce roman a nécessité de longues heures de recherches par souci de crédibilité et d'authenticité.

 

Auteur depuis quelques années, j'ai lu de nombreux ouvrages de mon enfance jusqu'à ce jour, qui m'ont donné envie de prendre la plume à mon tour. Je dois aussi avouer avoir été bercé par la littérature très tôt, ainsi que mon père travaillait en tant que correcteur pour une grande maison d'édition et que mon parrain a été le secrétaire de Sacha Guitry. Autant de raisons qui ont largement motivé mon désir d'écriture, comme un canal d'expression de la pensée libre et ouverte à destination de tous.

 

C. Perrier

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog